AccueilArticlesCritiquesConsoles et plateformesPlayStation Vita. Six mois après.

PlayStation Vita. Six mois après.

La PlayStation Vita, sortie en février dernier, s’annonçait déjà comme l’ultime console portable. Avec une puissance inégalée jusqu’à maintenant pour un appareil portable et tout ce qu’il faut pour supporter une expérience de console moderne, la table était mise pour la prochaine génération d’appareils de jeu portatifs. Mais les faibles vente jusqu’à maintenant, sont-elles un indice du futur réservé à la console ou bien font-elles parties d’un cycle normal?

L’histoire nous démontre que souvent, les nouvelles consoles vivent une période creuse peu après leur sortie. On peut se rappeler la sortie de la 3DS ainsi que les ventes ridiculement basses au Japon quelques semaines à peine après sa sortie. Ce fut la même chose pour la génération de consoles portatives précédentes. La DS a été affublée d’une longue période creuse après sa sortie, de même que la PSP. La 3DS semble s’être bien rétablie maintenant. Et il est probable que la Vita aura elle aussi son regain de popularité dans les prochains mois. Il semblerait que le cycle moderne des consoles de jeux portables passe par là.

Est-ce que la Vita a ce qu’il faut?

La PlayStation Vita a tout pour plaire à l’amateur de jeux sur console. Il semblerait que Sony a finalement écouté les critiques faites envers la PSP, et a ajouté à la Vita tout ce qui était possible d’y inclure, à la demande des développeurs de jeux et des joueurs. La Vita possède ce que les fans de la PSP ont toujours réclamé : un deuxième contrôle analogique. Ajoutez à ça un écran tactile OLED haute-définition de 5 pouces, des jeux disponibles sur des cartes mémoire semblables à la DS (au lieu des disques UMD), tout ça en plus d’un panneau tactile au dos de la console, la fonctionnalité Sixaxis (comme pour les manettes de la PS3), deux caméras (une à l’avant et une au dos), microphone intégré ainsi que la compatibilité Bluetooth et Wi-Fi. De plus, la performance de la console est assurée par un processeur principal ARM quadruple-cœur ainsi qu’un processeur graphique (GPU), lui aussi quadruple cœur, couplé avec une mémoire vive de 512 Mb et de 128 Mb exclusifs pour la mémoire vidéo. Sérieusement, la PlayStation Vita est une formidable machine.

Côté logiciels, l’interface, même si elle n’est pas des plus belles (selon mon avis) est tout de même très fonctionnelle. Les menus du système se naviguent exclusivement via l’écran tactile, les différentes applications étant affichées en défilant l’écran de haut en bas. On peut également passer d’une application ouverte à l’autre en faisant défiler l’écran de gauche à droite. Simple, mais efficace.

Quelques applications autres que des jeux sont également disponibles, telles qu’un navigateur web, cartes Google Map (disponible avec mise-à-jour du système), YouTube, Facebook et Netflix, entre autres. La console permet de lire également une vaste variété de médias (images, fichiers audio et vidéo), mais évidemment, le principal attrait de cette console portable est les jeux.

Beaucoup de jeux?

Pour le moment, pas beaucoup. Du moins, pas beaucoup exclusivement dédiés à la PlayStation Vita. La console étant par contre compatible avec les jeux PSP, on peut en télécharger plusieurs via le PlayStation Network. Donc pour ceux et celles qui n’ont pas eu de PSP, il existe déjà une bonne librairie d’excellents jeux, même si ce ne sont pas les jeux les plus récents. La PSP était déjà beaucoup plus puissante que la DS, ce qui fait que plusieurs des jeux PSP présentement téléchargeables se comparent encore très bien avec ce qu’offre la récente 3DS de Nintendo, en termes de qualité des graphismes.

Mais concernant les jeux spécifiques de la Vita, il existe quand même une bonne sélection (quoique limitée) qui devrait présenter un certain attrait pour la majorité des gens. Même si ce n’est pas tous les titres qui démontrent la pleine puissance de cette console (pour ça, on se réfèrera à Wipeout 2048, Uncharted: Golden Abyss et Ultimate Marvel vs. Capcom 3), il reste que dans la majeur partie des cas, il est clair que l’expérience de jeu sur un appareil portable n’a encore jamais été aussi proche des consoles non-portables telles que la PlayStation 3 ou la XBox 360. Si vous désirez la même expérience qu’une console traditionnelle, mais en format portable, la PlayStation Vita est sans contredit la console pour vous.

D’ailleurs, avec plusieurs titres annoncés récemment tels que Assassin’s Creed III : Liberation, Little Big Planet, Sly Cooper : Thieves in Time, et plein d’autres, en plus de la compatibilité avec les classiques de la PS1 (disponible avec la mise-à-jour annoncée le 28 août 2012), il y aura beaucoup de contenu disponible afin de tenir les joueurs occupés. Sony a même annoncé récemment que plusieurs jeux à venir, lors de l’achat, donneront droit à la version PS3 et Vita du même jeu, ce qui peut être intéressant pour ceux et celles qui ont déjà une PS3.

Donc on achète ou pas?

Si quelqu’un voudrait s’acheter une console portable aujourd’hui et me demandait s’il devrait acheter une 3DS ou une Vita, j’avoue que ça pourrait être difficile de répondre. Les deux consoles semblent viser un marché relativement différent, et offrent aussi une expérience relativement différente, même si ce sont à la base toutes deux des consoles de jeu portable. Évidemment, la Vita est presque 100$ plus chère que la 3DS, donc c’est quand même un facteur à considérer. Aussi, certains jeux offrent des fonctions de jeu en  réseau multiplateforme entre la Vita et la PS3 (Wipeout 2048, entre autres), donc le fait d’avoir déjà une PS3 peut être un facteur incitant à privilégier la Vita à la 3DS.

Plusieurs critiquent présentement la PlayStation Vita sous prétexte qu’elle n’a que peu de jeux intéressants sortis depuis sa mise en marché en février dernier. On entend souvent dire que la Vita était déjà « morte à l’arrivée » dès sa sortie. Je vais me permettre de contredire tout cela en mentionnant qu’il n’y a pas grand différence ici avec ce qu’a connu la PSP, la DS, et même la 3DS. De plus, comme mentionné plus haut, il est possible de télécharger plusieurs jeux PSP pour la Vita qui dans l’ensemble, se comparent favorablement avec la 3DS. Tout est donc une question de point de vue, d’opinions, et de préférences personnelles.

La Vita est beaucoup plus puissante et flexible que la 3DS, donc d’un point de vue strictement matériel, la Vita possède un net avantage. Par contre, une console n’est rien sans les jeux, et il est donc important de vérifier si les jeux disponibles nous intéressent.

Le meilleur conseil que je peux donner à quelqu’un, serait d’essayer, si possible, chacune des consoles et de juger par soi-même. Chaque personne a des opinions différentes, donc il est impossible de dire qu’une console est vraiment meilleure qu’une autre. Trop d’aspects sont à considérer. Mais nous ne sommes jamais mieux servis que par soi-même! Donc essayer les différentes options et regarder quels sont les jeux disponibles, serait, à mon avis, le conseil le plus sage que je puisse donner.

Alors amusez-vous!

Moi je m’amuse en tout cas.

Vous n'avez pas le droit de poster un commentaire.

Membres présentement en ligne

Aucun
Aller au haut